Sophrologie

La sophrologie (du grec ancien σῶς / sôs (« bien portant »), φρήν / phrến (« conscience ») et -λογία / -logía (« étude »)) est une technique de développement personnel qui s’intéresse à l’étude de la conscience individuelle, dans une approche phénoménologique visant à tenir compte de l’historicité de chacun. Elle a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre colombien, qui l’a ensuite renommée en sophrologie caycédienne pour se distinguer d’autres courants de la même méthode apparus par la suite.

Divers courants

Le mot « sophrologie » n’a jamais été protégé dans son usage public et a donné lieu à des vulgarisations dans le milieu de la formation. Caycedo trouve alors une nouvelle appellation : « sophrologie caycédienne », cette fois déposée à La Haye breveté à l’OMPI (organisme de protection mondiale des propriétés intellectuelles et droits d’auteur).

D’autres courants utilisent à leurs manières le mot sophrologie. Ils se sont créés en France autour de positions concernant :

  • la formation, le coaching, le marketing, le bien-être
  • la liberté d’entreprendre sans devoir se conformer aux principes de la sophrologie caycédienne.
  • l’apport d’autres techniques (hypnose, yoga, massages, cognitivisme, PNL, Qi Gong, etc.)
  • le découragement d’anciens membres de l’école caycédienne (rigueur sémantique, formation et pratique continue, améliorations de la méthode, lenteur des instances académiques).

Ainsi s’est constitué au fil du temps un mouvement multiple (écoles, syndicat, observatoire, instituts de formations, cabinets de sophrologues…) au vocable proche mais aux pratiques plus ou moins éloignées des fondements et de celles de Caycedo.

Sources:
wikipédia,http://www.sophrologie-persoon.fr/images/bannieres/sophrologue-lille-59.jpg

Les commentaires sont fermés